Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a placé l’ensemble du territoire métropolitain en risque "élevé" au regard de la progression rapide du virus de l’influenza aviaire en Europe.
Il en appelle à la responsabilité de tous dans le communiqué de presse ci-dessous et indique que la claustration des volailles est donc obligatoire même au sein des basses-cours privées.

Plus d’informations sur le site du ministère.