La Chapelle d’Angillon peut s’enorgueillir d’être le lieu où est né, le 3 octobre 1886, dans la maison de ses grands-parents, Henri Alban Fournier, dit « Alain-Fournier », auteur du célèbre roman « Le Grand Meaulnes ».

Ses parents instituteurs, ont enseigné à l’école de La Chapelle d’Angillon de 1903 à 1907.
Ils habitaient le logement de fonction dans la mairie-école.
Alain et Isabelle, sa sœur, passaient toutes leurs vacances à La Chapelle d’Angillon, dans la maison de leurs grands-parents, maison natale située 34 Avenue Alain Fournier, propriété actuelle de ses nièces (ne se visite pas).

Mobilisé en août 1914, avec le grade de lieutenant, Alain Fournier est porté disparu, à la tête de sa compagnie, le 22 septembre de cette même année sur les Hauts de Meuse.

Ce n’est que 77 ans plus tard que son corps et ceux de ses camarades ont été retrouvés. Il est maintenant inhumé, avec eux, dans la nécropole nationale de Saint-Rémy la Calonne (Meuse).

La maison natale d’Alain-Fournier est une propriété privée qui ne se visite pas.

Retrouvez les informations sur les publications (livres et vidéos) autour d’Alain-Fournier ainsi que sa bibliographie ici.

Découvrez le village vu par Alain-Fournier.