Marie-Madeleine Martin est un des personnages les plus célèbres de la Chapelle d’Angillon.
Née à Sully-sur-Loire, elle poursuit des études d’histoire.
Elle est reçue en 1939 à l’Ecole des Chartes, elle écrit plus de quarante ouvrages historiques dont en 1948 « l’histoire de l’unité française » qui lui vaut le grand prix annuel d’histoire de l’Académie Française.

Monarchiste convaincue, elle s’intéresse à l’histoire locale et publie une biographie de « Sully le Grand ».

Conservatrice du Château de Béthune de 1966 à 1976, elle entreprend la restauration du château, organise des visites touristiques et des sons et lumières.
Marie Madeleine Martin était connue pour son tempérament affirmé. Priée de quitter le château de la Chapelle-d’Angillon, elle séjourne alors dans une maison du bourg où elle terminera ses jours.

Consultez ce site pour plus d’information.